TERRITOIRE À ÉNERGIE POSITIVE POUR LA CROISSANCE VERTE


Un territoire à énergie positive pour la croissance verte, qu’est-ce que c’est ?


Territoire à énergie positive
Signature de la convention

Castelnaudary, territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV)

Mercredi 9 septembre 2015, le Maire Patrick Maugard et Philippe Greffier, Président de la Communauté de Communes Castelnaudary Lauraguais Audois, se sont rendus au Ministère de l’Ecologie, de Développement Durable et de l’Energie, pour signer en présence de Madame la Ministre Ségolène Royal, la Convention de mise en œuvre de l’appui financier au projet « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ».

Plus d'information sur la candidature

La convention


Les actions de la Ville de Castelnaudary

1. Bientôt de nouvelles pistes cyclables à Castelnaudary

La Ville a réalisé un schéma directeur pour les modes doux en 2013, lui permettant de prioriser les aménagements cyclables à réaliser.

Grâce à l’obtention de subventions TEPCV, la Ville va pouvoir investir dans la réalisation de pistes cyclables.

Le premier tronçon relie le futur campus lycéen au rond-point du Mas-sainte-Puelles. Le second tronçon (travaux en 2017/2018) reliera ce rond-point à la gare SNCF.

2. Forum Cœur de ville

Quand se croisent les regards d'experts, d'élus, de professionnels et les points de vues de Chauriens sur l'aménagement durable de leur centre-ville, les idées neuves fusent, sur le thème de l'habitat durable, de la mobilité et de l'attractivité.

Cela fait maintenant quelques années que la Ville de Castelnaudary conduit une politique volontariste d'aménagement du cœur de ville. Selon le Maire, Patrick MAUGARD, il est aujourd’hui nécessaire de mener une ample réflexion autour d'un aménagement durable en matière de renouvellement urbain, d'attractivité touristique et de dynamisme de l'activité commerciale.

3. Eclairer juste et faire des économies d’énergie

Une deuxième action, financée grâce à l’appel à projet TEPCV et au Syndicat Audois d’Energie (SYADEN), est la modernisation de l’éclairage public afin d’éclairer mieux et diminuer les consommations d’électricité.

3 variateurs de puissance installés dans les secteurs Baffe, Pexiora et Mazères permettent de réduire au plus juste l’intensité lumineuse et de faire des économies d’électricité.

Un plan programmant sur 3 ans le renouvellement de 220 points lumineux (les plus vétustes) pour environ 150 000 euros permettra de réduire les consommations. Pour chaque rue rénovée, une étude d’éclairement est réalisée. De plus pour chaque rue rénovée, une étude d’éclairement est réalisée pour ajuster la puissance installée. Le matériel retenu est de type Led avec abaissement de puissance (-50%) entre 23h et 5h du matin. Et depuis janvier 2016, l’éclairage public est alimenté par de l’électricité verte.

4. Le sentier de Cugarel

La troisième action de la ville dans le cadre de la convention TEPCV est la création du sentier de Cugarel. La Ville souhaite pouvoir relier le Moulin de Cugarel (partie haute de la Ville) à sa partie basse, par le petit bois, refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), situé entre ces deux points. Des travaux de terrassement seront engagés en 2017 pour créer un cheminement piétonnier et permettre une redécouverte de cet espace.